Pas touche à la loi littoral
Publié le 6 mars, 2014 www.robert-alfonsi.fr

La loi littoral comme la loi SRU, sont des textes emblématiques, qui permettent de protéger le littoral de la spéculation, pour l’une, et d’offrir un nombre suffisant de logement sociaux pour l’autre.
Ces lois sont l’objet à intervalles réguliers d’attaques dont le moins que l’on puisse dire c’est qu’elles ne sont pas désintéressées.
Les spéculateurs qui s’en sont donnés à cœur joie avant le vote de la loi littoral en 1986, ne rêvent que « d’assouplissement ».
Les maires, qui rechignent à construire pour les gens modestes, essayent depuis 1998 à s’en affranchir jusqu’à présent les majorités respectives ont toujours opposées une fin de non-recevoir à ces tentatives.
Nullement découragé deux parlementaires, l’une socialiste et l’autre UMP, remettent le couvert au nom du « sacro-saint » développement et souhaitent des aménagements à la loi littoral
Deux nouveaux idiots utiles d’une liste déjà longue qui ont tenté de détricoter une législation contraignante certes mais indispensable face aux appétits des requins qui attendent leur heure.
Leurs propositions de régionalisation de cette loi, outre son inconstitutionnalité, est la porte ouverte à tous les barons locaux qui souhaitent régner en maitre et décider seuls sur « leur territoire »
Cette énième tentative finira comme les précédentes aux oubliettes, c’est tout le bien que je lui souhaite.

CHRONIQUE D'UN
TOULONNAIS ENGAGE